Djerba : l’île des rêves

Djerba

Aux portes du sahara, Djerba est l’île de la douceur : douceur du climat, douceur des paysages sablonneux et des plages bordées de palmiers sauvages, douceur des maisons et des mosquées toutes en cubes et en coupoles blanches. Djerba est aussi une île-jardin couverte de centaines de milliers d’oliviers.

Par endroits, là où jaillissent des sources plus généreuses, les habitants de Djerba cultivent de merveilleux jardins de jasmins et d’arbres fruitiers à l’ombre desquels ils passent des jours paisibles. Ailleurs, la végétation plus rustique et les innombrables puits qui se dressent au détour des pistes sableuses signalant la rareté de l’eau. Une eau apportée aujourd’hui du continent par canalisation le long de la « Chaussée romaine », une route construire sur les hauts fonds et dont l’origine remonte, en réalité, aux Carthaginois ; ceux-ci ont laissé bien d’autres souvenirs de leur présence dans l’île.

L’île de Djerba est si basse que la présence de la mer y est partout palpable : rien d’étonnant à ce que les centres de thalassothérapie soient ici particulièrement nombreux. Tous les types de séjours sont possibles, du club moderne au grand hôtel de charme de prestige, en passant par toute la gamme des hôtels classiques. Sans compter les nouvelles possibilités de loisirs et de découverte – golf, musées, casino, village animé…

Certains amoureux reviennent chaque année à Djerba. Ceux qui la redécouvrent des attraits renouvelés.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *