Cérémonie : 2e promotion du certificat Des études complémentaires En Hydrothérapie et Climatothérapie

A la une ! Communication Evènements Relations Presse Thermalisme Tourisme de Santé

24 nouveaux médecins Hydrothérapeutes sont désormais qualifiés pour exercer  dans nos centres du thermalisme, de thalassothérapie ou dans des spas après une année des Etudes Complémentaires  en Hydrologie et Climatologie médicale à la Faculté de Médecine de Monastir.

La sortie de cette nouvelle promotion nommée « promotion du Feu professeur émérite Mohamed Moncef Elkhaldi » a été célébrée  ce dimanche ;20 juin 2021,lors d’une cérémonie de délivrance des diplômes, en présence des Messieurs  Rzig Oueslati ,Directeur Général de L’office National du Thermalisme et de l’Hydrothérapie ; Umberto Soliman , Président de la Fédération Mondiale du Thermalisme ;et de Climatologie , Charfeddine Amri ; le doyen de la Faculté de Médecine de Monastir et Professeur  Tawfik  Khalkfallah ,responsable de la formation et président de la Société  Tunisienne de l’hydrothérapie, du thermalisme  et de climatothérapie.

Lancée par l’office depuis deux ans et entreprise dans le cadre d’une coopération tripartite avec  la Faculté de Médecine de Monastir ; la Fédération Mondiale du Thermalisme et de Climatologie , cette formation  s’inscrit dans le cadre des prérogatives de l’ONTH, telles qu’elles sont  définies par le décret loi N2011 ;52 du 6 juin 2011. Ce décret-loi  stipule  également que l’office est chargé d’ encourager la coopération internationale et l’échange d’expériences dans son domaine d’activité.

Cette formation, vise aussi  à former des médecins hydrothérapeutes en tenant compte de l’évolution de l’hydrothérapie  conformément  aux standards internationaux. En effet, plusieurs dizaines d’études contrôlées randomisées établissent aujourd’hui scientifiquement et sans conteste l’efficacité et plus encore l’utilité de l’hydrothérapie dans le traitement des plusieurs pathologies.

Dans son allocution d’ouverture de cette cérémonie de délivrance des diplômes, Monsieur Rzig Oueslati, le directeur général de l’Office National du Thermalisme et de l’Hydrothérapie et vice président de la Fédération mondiale du Thermalisme et du Climatisme  a réitéré l’engagement inconditionnel de l’office à toutes les opportunités d’ouverture sur les structures nationales et internationales  de la formation et de l’enseignement supérieur  pour rehausser  la qualité des soins dans le secteur de l’hydrothérapie par le transfert des connaissances ; de l’expertise et la coopération dans le domaine.

Il a annoncé par la même occasion que l’office est actuellement en discussion avec l’université de Padoue, Italie,  pour développer un projet de collaboration et coopération pour les professionnels du secteur et la création de  la Société  Tunisienne de l’hydrothérapie ; du thermalisme  et de climatothérapie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *