La Cupping thérapie ou « Hijama » les bienfaits de se soigner grâce aux ventouses

A la une ! Bien-être Santé Sports

En Chine, la cupping therapie, appelée aussi hijama par les musulmans dans le monde arabe ou extraction par ventouses est considérée comme une compétence de guérison spéciale, et elle est souvent transmise d’une génération à l’autre.

Se faire appliquer des ventouses sur le dos, le ventre ou encore les jambes, c’est la tendance du moment. Célébrités, sportifs, tout le monde s’y met.

Plusieurs centres de bien-être et de kinésithérapie en Tunisie proposent à leurs curistes la séance de soins aux ventouses « Hijama ».

La cupping thérapie est une méthode thérapeutique très simple qui aide énormément à soulager les douleurs et à relaxer le corps et l’esprit ! ça consiste à réaliser des micro-griffures épidermiques superficielles sur des points bien précis du corps humain.

Une séance de cupping dure en moyenne de 30 à 50 minutes, les ventouses sont appliquées selon les symptômes présentés, un massage pour stimuler la circulation et détendre le muscle, ce qui va augmenter son effet.

Le praticien prend un coton imbibé d’alcool, qu’il allume avant de le glisser dans la ventouse, ce qui va provoquer un appel d’air au contact de la peau. Une succion se crée. Ce n’est pas censé être douloureux, mais cela peut être surprenant les premières fois. Il est possible de ressentir une sensation de chaleur, mais jamais de brûlure. La succion aspire les tissus, les muscles, et crée un appel de sang, et celui-ci se concentre au niveau de la ventouse.

Elle s’applique avec des ventouses qui, une fois posées sur le corps, vont libérer un effet apaisant, calmer et réguler nos hormones.

Il existe plusieurs types de « ventouses » : certaines sont en verre ou en bambou et on en trouve désormais en plastique. Mais les ventouses dites « traditionnelles » restent celles en verre ou en bambou.

La cupping thérapie a de nombreux bienfaits :

L’un de ses bienfaits est de tonifier le corps, détoxifier l’organisme et stimuler chaque organe ! Les guérisseurs l’utilisent progressivement pour une variété de symptômes et de maladies, notamment la tuberculose pulmonaire, les rhumes, les douleurs au dos, les spasmes musculaires et les pincements de nerf.

La cupping thérapie était également utilisée pour les patients atteints de troubles du sang (comme l’anémie et l’hémophilie), les maladies rhumatismales, les problèmes de fertilité, les maladies mentales, mais également contre les douleurs musculaires et les problèmes de peaux comme l’eczéma et l’acné.

La cupping thérapie « Hijama » a aussi des bienfaits émotionnels, car elle aide à apaiser le cœur et à réduire le stress. D’un point de vue mental, la « hijama » clarifie l’esprit.

Certaines études ont démontré que les ventouses stimulaient notre système immunitaire.

La cupping thérapie agit ainsi sur les lieux de production de globules blancs tels que la moelle osseuse, le réseau du sang et de la lymphe (veino-lymphatique) ou d’autres organes. La Cupping therapie participe ainsi à acheminer des globules blancs sur les zones d’agressions ou des microbes se trouvent.

Elle est utilisée aujourd’hui pour une variété plus large de cas :

  • Infections respiratoires
  • Troubles du sang, comme l’anémie et l’hémophilie
  • Douleurs articulaires causées par l’arthrite et la fibromyalgie
  • Migraine
  • Douleurs musculaires et raideur
  • Fertilité et troubles gynécologiques
  • Problèmes de peau comme l’herpès, l’eczéma et l’acné
  • Hypertension artérielle (hypertension)
  • Troubles mentaux, anxiété et dépression
  • Allergies alimentaires et asthme
  • Varices et cellulite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *